Parc et zoo : quelles différences ?
Parc et zoo : quelles différences ?

Parc et zoo : quelles différences ?

Le monde sauvage a toujours passionné l’être humain. Il n’y a rien de plus incroyable que de pouvoir admirer les animaux sauvages dans leur milieu naturel. Heureusement que le parc animalier et le zoo existent. Mais y a-t-il une différence entre ces deux établissements ?

Le parc zoologique, une mission d’éducation

Le parc zoologique ou jardin zoologique est un espace clos qui réunit une multitude d’espèces animales. Selon les statistiques, plus de 2 000 zoos sont ouverts à travers le monde, pour un total de plus de 350 millions de visiteurs par an.

Le but d’un tel établissement est de divertir le public, mais également de le sensibiliser et de l’éduquer à la protection de la faune sauvage. Par ailleurs, l’objectif des zoos est également de participer à la recherche scientifique. Étant donné que le terme « jardin zoologique » est l’étude des animaux, la majorité des parcs zoologiques collaborent avec divers organismes de protection de l’environnement pour la réintroduction des animaux en milieu naturel.

La grande polémique actuelle au sujet de ces espaces concerne le changement de direction de certains parcs zoologiques en semi-parcs de loisir. En effet, pour atteindre un large panel de public, certains zoos n’hésitent pas à ajouter des attractions touristiques (manèges, cinémas, kiosques à musique, etc.), ce qui détourne les amateurs de zoos traditionnels.

Si vous êtes à la recherche d’animaux à l’état sauvage, vous pouvez programmer un séjour vers des destinations non encore envahies par le tourisme de masse. Vous pouvez profiter pleinement de votre voyage en visitant les différents parcs de ces pays, comme Madagascar par exemple.

Le jardin animalier, le nouveau visage de la protection de la faune

Semblable au zoo, cet établissement zoologique est ouvert au public du monde entier. La différence significative entre les deux réside dans le concept même du jardin animalier, car il est non seulement une nouvelle présentation des parcs zoologiques classiques qui tend à disparaître au profit de parcs de loisirs animaliers, mais se concentre à 100 % au bien-être animal.

Parmi les plus populaires, le parc de Courzieu a été créé il y a 37 ans. Cet établissement est réputé pour sa participation active aux programmes de sensibilisation du public à la préservation des espèces protégées dans leur milieu naturel. Pour préparer la visite du parc, consultez le site https://www.parc-de-courzieu.fr/. Si vous souhaitez profiter d’un week-end en famille sans trop dépenser, c’est l’endroit idéal, car l’espace est niché dans les Monts du Lyonnais en région Rhône-Alpes avec 25 hectares d’espace naturel préservé. Les locataires les plus emblématiques du parc sont :

– Les meutes de loups gris et de loups arctiques ;
– Le spectacle aérien des rapaces ;
– Le nourrissage des marmottes ;
– Le balai aquatique des animaux marins.

Ainsi, ce type de parc revalorise surtout la mission d’éducation du public à la protection et à la sauvegarde de la faune sauvage à travers le monde. Généralement, cet établissement zoologique est situé au cœur même d’un jardin botanique public ou privé qui regroupe :

– Des volières ;
– Des bassins et des aquariums ;
– De grands espaces verts quasiment sans enclos pour observer les animaux.

En outre, plus que les parcs zoologiques, ce type de parc centré sur les animaux sauvages est populaire auprès des enfants, car il n’y a quasiment pas d’enclos (contrairement aux zoos), ce qui est une bonne manière de venir à la rencontre du monde sauvage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *